Au salon de l'agriculture :

 

Ma première fois, et comme toutes les premières fois elle s'accompagne d'attentes, d'angoisses, de phantasmes même !

Est-ce que ce sera bien ?

Vais-je avoir le droit de toucher ?

Goûter ?

Aurais-je chaud ?

Aurais-je assez d'endurance pour tenir ?

Vais-je être blasé ?

 

Toutes ces questions que l'on se pose avant... avant de rentrer dans le vif et écouvrir !

 

J'arrive donc au Salon de l'agriculture, en m'attendant à une espèce de cohue, de celles que tu trouves dans le métro (d'après mes souvenirs - je n'ai pas pris le métro en France depuis 1981 !), à une chaleur insoutenable, et à des odeurs terroirs décuplées.

 

Bref autant te dire que je ne m'attendais vraiment pas à quelque chose de grand...

En même temps c'était les vacances, j'étais avec mes filles et curieux malgré tout nous y sommes allés !

salon-pass

Je fus dés mon arrivée, transporté de surprises en surprises (toutes bonnes), pas trop de monde, du moins pas la cohues hystériques à laquelle je m'attendais, une intention particulière réservée aux enfants avec un bracelet coordonnées au cas où ils se perdraient! 

 

Pas trop chaud et pas plus d'odeurs que dans une ferme, donc rien d'insupportable.

On se ballade dans les allées et on découvre des bestiaux impressionnants, des vaches de pleins de races différentes allant de 1 tonne à 1,7 tonnes pour la plus impressionante !

 

Des agriculteurs, fiers de leur métier et de leurs traditions.

 

Saluons au passage, l'effort fait par certaines enseignes de la grande distribution pour travailler en partenariat avec des producteurs et des éleveurs, et offrir ainsi, à leur clients le meilleur de l'agriculture française.

salon-vache

En revanche des questions saugrenues d'un type qui passait par là et qui visiblement n'avait jamais vu d'animaux de sa vie :

"Dis monsieur pourquoi vous avez mis une boucle d'oreille dans la narine de cette vache ?"

Euh sérieux ??

"Ben d'abord c'est pas une vache, c'est pas non plus une boucle d'oreille, et jusqu'à présent on n'a rien trouvé de mieux pour diriger un taureau de plus d'une tonne (connard !)".salon-toreau

Côté mignon, cette initiative d'un industriel de la volaille qui a mis une couveuse et où les enfants peuvent voir des poussins venir au monde et sortir de leurs coquilles (bon un rien démago, quand tu sais les méthodes d'élevage intensif et le sort réserver au poussin de sex masculin), mais en attendant les enfants étaient ravies !

salon-poussin

J'ai voulu acheter des potepotes mais impossible d'en trouver ...

 

Bon après l'effort, le réconfort... Direction le bâtiment 4, les produits régionaux, dégustation, dégustation, dégustation, hiips, de solides et de liquides.

salon-saucisson

salon-fromage

De la cochonail (beaucoup) du fromage, du canard, des huitres...beau mélange !

Un coup de chapeau, nos régions ont vraiment du talent !

salon-oies-sauvages

Allégé de quelques euros, alourdi d'un sac de plus de 6 kgs, et riche du sourire enchanté de mes filles nous rentrons à notre maison, pour apprécier encore plus nos canards, poules, et autres animaux de notre campagne, ainsi que les grands migrateurs venus nous rendre une petite visite !

Commenter cet article

Sylvie 30/03/2012 09:35

Cela fait envie la façon dont tu en parles

Unomafu 30/03/2012 10:53



Merci Sylvie, c'était vraiment chouette si tu n'y es jamais allée je te conseil de mettre une option pour l'an prochain.



Pauline 19/03/2012 11:13

Je repère le stand de Pierre Oteiza, Pierrot qui fait les meilleurs saucissons, le meilleur jambon, les meilleurs pâtés... et Pierrot qui est un amouur de producteur basque :)

Unomafu 19/03/2012 11:52



Super bon je confirme !!!