Chose promise,  notre road trip à Vegas baby.

 

"Je vais vous raconter l'histoire de Bonny and Clyde,

Alors voilà
Clyde a une petite amie
Elle est belle et son prénom
C'est Bonnie
A eux deux ils forment Le gang Barrow
Leurs noms Bonnie Parker et Clyde Barrow"

 

C'est un peu comme ça qu'on s'est senti avant de partir de Los Angeles (la cité des anges) à Las Vegas (Sin city - La cité du vice), du purgatoire à l'Enfer...une route qui traverse environ 400 kms de désert...

 

Mais attention pas n'importe quel désert, celui du Mojave !

 

Le mythique, qui a connu les grandes bagarres entre les gentils cow-boys et les méchants indiens, la ruée vers l'or, la Death Valley il y fait tellement chaud la journée et froid la nuit que seul perdu là bas tes chances de t'en tirer sont minimes.

 

Pour rendre hommage à ce mythique désert et à cette épopée qui s'offre à nous quoi de mieux que de le faire à cheval, mais là encore, pas n'importe quel cheval, un vrai, un mythique aussi, le Mustang.

 

Bon je reviens sur terre 400 kms à cheval c'est long, très long et ça fait aussi accessoirement un peu mal au cul si t'es pas habitué.

Du coup on est resté sur l'idée d'un Mustang, mais d'une Ford Mustang cabriolet climatisée interieur cuir pour affronter cette route et initiatique, avec un minmum de confort quand même !

vegas-Mustang

En sortant de LA, on passe devant un magasin Harley, on est dans la légende là aussi !

Je m'emmerveille de tout, d'un rien, là-bas, j'ai 8 ans et j'aime ça !

vegas-harley

Et quand sur la route on se retrouve escorté par une bande de motards en Harely je ne peux pas être plus heureux !!!

vegas-escorte

L'arrivée à Vegas se fait de nuit, rapport à l'arret que nous avons fait dans un Outlet (sorte d'énorme magasin d'usine et de destockage), celui là était dingo, comment resister du coup à nos marques préférées à -70% avec un dollars à -35% !

J'aurai le temps de pleurer à Paris quand je ferai mes comptes...

 

Arrivée donc de nuit, et Vegas la nuit c'est magique.

 

Après une petite négociation avec la concierge on se trouve upgrader dans une suite deluxe avec vue sur Paris (histoire de pas trop être dépaysé).

 

La chambre est immense, le service absolument fou de professionalisme et de gentillesse.

Ca c'est la vue de notre chambre...

vegas-vegas

A peine descendus dans le hall on remarque une effervescence, tout le monde s'agite, les badots dégainent leurs appareils photos, du coup moi aussi... C'est qui ?

 

Pas grave je shoot, à très lointaine distance en me faisant bousculer dans tous les sens et même agressé par une harpie que j'ai pris aussi en photo puisqu'elle insitait pour se mettre devant mon objectif.

vegas-pdidy

Alors c'est qui, hein c'est qui ?

Comment ça elle est pas nette ma photo ?!!

 

Bon ok, c'est P Diddy, alias Sean John combs, alias, Puff Daddy ou simplement Diddy (le mec qui a plus changé de nom que Prince), qui était de passage pour tourner une pub dans le hall de notre hôtel (Le Bellagio - j'avais oublié de te le dire), le truc juste improbable...

 

Tout emoustillé je me dis que la chance va nous sourrire ! Direction le Casino, en même temps à Vegas tu n'as pas trop le choix, l'originalité aurait été de ne pas aller au Casino, mais les signes sont là on va gagner...

 

Et là je me rends compte que je flippe de jouer des sous, ne te fous pas de moi, je m'explique perdre 5 euros par 5 euros en 20 coups ça fait 100 euros alors que j'ai galéré pour les gagner et que je preferai acheter ou offrir quelque chose, c'est des sous, c'est serieux, ça me met mal à l'aise...

 

Bref je ne suis pas un joueur, n'étant pas un buveur non plus, je me dis à ce moment précis que je vais grave me faire chier à Vegas...

 

Puis peu à peu le "Sin" entre en toi, boisson à volonté gratuite (même si tu bois pas tu te lâches un peu), et les gains qui commencent à arriver, je deviens le king of la machine à sous troisième rang à gauche...

 

vegas-casino

Bon je ne suis devenu ni riche ni ivrogne, mais j'avoue qu'après un petit moment d'apprentissage, j'ai aimé jouer.

 

Je me suis même retrouvé à une table de BlackJack à apprendre à parler en français à tous mes collègues de jeu.

 

Le mot passe partout :

 

Oulala !


Je leur ai expliqué qu'en fonction de l'intonation qu'ils lui donnerait ça vourdrait dire :

- soit : c'est la merde

- soit : c'est top !

 

La rigolade d'avoir ces koréens (redoutables joueurs), ces américains (Texan, amérique profonde qui voyait un français pour la première fois) qui lançaient tour à tour des oulala dans tous les sens !

 

On a tous perdu ce soir là mais qu'est-ce qu'on a rigolé (j'ai relativisé, me suis dit que ça m'avait coûté le prix d'une place de cinéma mais que j'y suis resté 5 heures).

 

Voilà Sin city ça s'est terminé avec un vrai plaisir un super moment, bilan du jeux : équilibré au final - 20 dollars (14 euros).

Un arret par un dernier magasin, un chapeau de cowboy en solde et hop retour pour la cité des Anges.

 

L'enfer parfois à des sacrés goûts de paradis !

Commenter cet article

snoring mouth guard 06/05/2014 09:40

We recently took a tour to Los Angeles. It was the most interesting experience of my life. I had a good overview of Hollywood and Beverly Hills. The weather was beautiful. I really had a great time. Thanks! Keep sharing.