Un couscous au petit lait :

 

Une recette avec peu d'ingrédients, fine et méconue !

 

Le temps de préparation : 10 mn

Le temps de cuisson : 40 mn

 

Les ingrédients :

 

couscous

couscous1

 

 

Mes origines sont plutôt mixtes, mais définitivement méditerranéennes, même si comme dit ici, je suis un parisien de chez parisien..

 

Un petit cours de géopolitique s'impose pour bien comprendre cette recette et les conséquences polémiques qu'elle pourrait suciter....

 

 

Le lieu :

 

Le bassin méditéranéen :

La Tunisie, Le Maroc, L'Algérie.

 

Tout le monde connaît de par le tourisme ces deux premiers pays (La Tunisie et le Maroc pour ceux qui auraient déjà du mal à suivre, et attention ça va se corser alors accroches toi bien !)...

 

Moi c'est du troisième dont mes parents sont originaires, de l'Algérie Française... des Français pour eux quand ils étaient là bas, des Pieds noir quand ils sont arrivés ici (à voir "le coup de sirocco", à écouter "j'ai quitté mon pays", hahaha j'imagines ta tête là à ce moment précis, bon ok t'es pas obligé de te les taper pour faire cette recette, d'un côté Roger Hanin, Marthe Villalonga et Patrick Bruel de l'autre Enrico Macias !) mais en tout cas plus des Algériens (va comprendre...).

 

Ce pays était étrange à les entendre tout le monde vivait super bien, Juifs, Musulmans, Chrétiens, Arabes, Français, Kabyles...et pourtant ça a pèté (à croire que tout pète toujours...) !

 

Les Algérois (c'est comme ça qu'on les appelle) sont arrivés en France, et là ça a été le choc des cultures, l'arrivée du couscous, des gens qui parlent fort, exhubérants,chaleureux trop, envahissant trop,  trop tout d'ailleurs...très vite ils ont voulu se faire assimiler, se faire petit, gommer leurs différences, et de toutes façons avec un pays qui ne voulait plus d'eux et un autre qui les stygmatisait ils n'avaient finalement pas d'autre choix.

 

Puis les autres ont débarqué à leur tour, fiers de leurs origines, et ont apportées leurs saveurs, couscous, tagines, bkaïla, molokhia et autres harissas ou gabelouzes...

 

Ils ont donné envie de découvrir leurs pays d'origine, leurs racines...

 

Tu trouveras pleins de restaurants Tunisiens, ou Marocains mais d'Algérien...

 

Tu pourras aller profiter des promotions pour découvrir Maroc et Tunisie en famille, mais l'Algérie... et pourtant à les entendre raconter, c'est magnifique, tu as le désert, la mer et la montagne enneigée (oui oui tu as bien lu même la neige !).

 

Bref  vous l'aurez compris cette recette est Algéroise...ma cuisine préférée évidement (en comparaison des 2 autres, super pas orienté que je suis, et pas peur du tout des représailles familiales !)

 

Je ne rentre pas dans le débat culturel secondaire, celui des Ashkénazes et des Séfarades, qui vaut son pesant de cacahuètes.

 

Pour toi qui est totalement perdu voici un moyen mnémotechnique pour t'y retrouver :

 

- Ashkénazes,   A ce que t'es naze (originaires d'Europe de l'Est)

- Sépharades, Chef Arabes (pas besoin de préciser les origines)

 

 

Bon la recette maintenant :

 

Au fait j'ai précisé que c'est du tout vapeur comme cuisson, zéro calorie, il suffit de voir le cul de nos nanas pour comprendre (je le pense pas deux secondes mais fallait finir avec un truc drôle)!

 

Bien mouiller son couscous avec de l'eau et un peu d'huile (non parfumée)

Le travailler à la main, délicatement (ne pas l'écraser ou faire de boulettes)

Il va gonfler puis le laisser reposer 5 mn.

 

Pour ceux qui aiment les raisins, mettre ses raisins secs dans un bol d'eau (ils vont aussi se gorger et gonfler).

 

Les fèves, je les prends chez P..... le roi du surgelé (c'est un blog sans pub tu noteras l'effort désinteressé et oui on accepte aussi les congelés), elles sont déjà lavées et préparées y a plus qu'à les mettre à cuire à la vapeur, pour 10 minutes, il faut qu'elles restent un peu croquantes, genre al dente.

 

 

Le couscous idem, allez hop à la cuisson vapeur :

 

- soit tu as un couscoussier mais là tu liras ma recette en te marrant parce que le couscous tu sais déjà faire,

- soit tu en bidouilles un en mettant une passoire avec du papier sulfurisé au dessus d'une casserole contenant de l'eau qui postillone et tu recouvres évidement pour que la vapeur reste...

- soit tu as un cuiseur vapeur et là pas besoin de mode d'emploi tu devrais pouvoir t'en sortir seul (oui oui j'ai grande confiance en toi jeune padawan unomafu).

 

C'est parti donc pour 20 à 30 minutes de cuisson.

 

Quand il est cuit, tu mets à nouveau de l'eau pour le faire gonfler, c'est vraiment à ton appréciation sur ce coup, puis ton beurre salé et tu le fais prendre uniformément, à l'aide d'une spatule (le couscous devrait être très chaud là, donc évites de mettre les mains).

 

Puis tu sers à table tout dans des bols différents et chacun se sert comme il veut.

 

couscous2

 

L'ordre (et oui car sans ordre c'est l'anarchie) :

 

Couscous,

fèves,

petit lait (le couscous va l'absorber, certains l'aiment plus mouillé que d'autres à toi de faire ton réglage),

les raisins (moi j'aime pas...)

certains rajoutent du sucre... (moi j'aime pas, et c'est plus Oranais - Algérie toujours mais d'Oran)

 

Voilà un petit voyage sans frais au Pays de mes ancêtres (mais je croyais que c'était les gaulois mes ancètres meeeeerde !), enfin ceux d'Afrique du nord, les autres sont un chouia plus au nord, Espagne et Sicile mais je vous les ferai peut être découvrir plus tard...

Commenter cet article

b.wak 25/06/2012 10:28

Mon couscous préféré!! avec celui au petits pois!! Surtout l'été quand il fait chaud, avec un bon petit lben bien froid!!
J'en ai trop envie en ce moment alors quand j'ai vu ton billet einh... fallait que je le dise.. Miom!

Unomafu 25/06/2012 10:34



Ih merci !! j'en rpofite pour te dire que j'adore ton blog et tes foodanimés... je le conseil à tous : www.jveuxetrebonne.com !!